Nous avons le plaisir de vous présenter les lauréats de la première édition des Mérites de l’Économie Riviera-Lavaux.

Lauréat - impact

Prix dédié aux entreprises qui renforcent l’économie régionale (emplois, investissement, implication, etc.).

CIC Groupe Santé SA

Ce groupe de cliniques privées a été fondé en 2007 par le Dr Patrick Maire avec l’ouverture d’un centre médical à Clarens, doté à l’époque de 12 lits. Un premier agrandissement en 2012, suivi d’un développement important entre 2015 et 2017, se sont traduits par un investissement de 70 millions permettant la création d’une clinique de 40 chambres disposant de 6 salles d’opération. Le nombre de collaborateurs a ainsi plus que doublé, pour atteindre 118 (sur un total de près de 200, en incluant la clinique de Saxon, ouverte en 2014). L’impact du groupe ne se limite pas qu’aux investissements et aux emplois générés, mais également aux services de proximité qu’il propose à l’ensemble des habitants de la région, par exemple via la création d’une polyclinique, centre de petite urgence. L’entreprise compte de nombreux fournisseurs/prestataires issus de la région tandis qu’elle a contribué directement au projet de Grand-Place à Clarens, en faisant don d’une partie de son terrain.

LAURÉAT - entreprendre

Prix dédié aux jeunes entreprises (- 3 ans).

Ateliers GEC

Ce cabinet d’architecture et de conseil immobilier, fondé en 2015 par 4 entrepreneurs passionnés et aux profils complémentaires, a su dès le début se démarquer en offrant une palette de services étendue. L’équipe, intergénérationnelle, s’est rapidement étoffée, comptant désormais plus de 10 personnes. L’offre multidisciplinaire permet ainsi un accompagnement du client tout au long des diverses phases de son projet immobilier. L’approche est résolument entrepreneuriale, alliant une stratégie claire à une communication moderne. Les compétences sont maintenues à jour tandis que des procédures définies et une gestion pointue des risques permettent d’offrir une expérience positive au client, tout en distinguant l’entreprise. Les ateliers GEC illustrent la possibilité d’amener avec succès un renouveau et une approche innovante dans un métier «classique».

LAURÉAT - rayonnement

Prix dédié aux acteurs qui contribuent à la notoriété de la région (reconnaissance internationale, image, tourisme et événements).

Fondation du Château de Chillon

Symbole de notre région dans le monde entier, le Château de Chillon est le monument le plus visité de Suisse avec plus de 400 000 visiteurs en 2017, dont ¾ en provenance de l’étranger. Son succès est lié au cadre naturel extraordinaire mais également au dynamisme de la fondation qui exploite le monument depuis 2002. Son équipe opérationnelle travaille continuellement à l’évolution de l’offre et de l’expérience client. Innovation, modernité et promotion du terroir local, tout en respectant les valeurs fondatrices du Château, sont les maîtres mots de ce lieu et de son développement. Ceci s’illustre par un programme d’activités diversifiées: visite permanente en 15 langues, expositions temporaires, médiation culturelle, location pour évènements privés, ainsi que des propositions originales autour de l’histoire du site. Actif sur tous les fronts de communication et de promotion touristique, le Château est un véritable ambassadeur de la région.

LAURÉAT - PROXIMITÉ

Prix dédié aux commerces et artisans de proximité, en partenariat avec les associations économiques locales.

Florian Despond Sàrl

En douze ans, Florian Despond a développé une entreprise faisant perdurer un métier patrimonial, le tavillonnage, et se positionne aujourd’hui en référence régionale. Par son écoute et son charisme, ce jeune entrepreneur fidélise aussi bien ses clients, privés et collectivités, que ses collaborateurs. Les services de l’entreprise vont de l’offre à une réalisation de qualité, en passant par la prise en charge de la partie administrative, le tout dans un esprit familial. Combinant différents corps de métier, l’entreprise peut proposer une offre globale à ses clients et une continuité de travail à ses employés, atténuant ainsi la saisonnalité de son activité. Florian Despond Sàrl pérennise un savoir-faire séculaire en combinant des techniques traditionnelles et une approche entrepreneuriale moderne.

TROPHÉES, ALEXIA WEILL

Interview de l’artiste Alexia Weill, réalisatrice des Trophées des Mérites de l’Économie Riviera-Lavaux

www.alexiaweill.com
Switzerland : contact@alexiaweill.com
England : Kellie Miller Art Gallery. gallery@kelliemillerarts.com
U.S.A : Jennie Ma, 4 Lexington Avenue New York NY 1003. jennie@maoneworld.com

Alexia Weill, pourriez-vous nous présenter les grandes étapes de votre parcours en tant qu’artiste ?

Ma passion pour la sculpture a débuté très jeune. J’ai grandi dans un milieu artistique avec un grand-père galeriste à Paris et amateur d’art. Ma grand-mère comédienne avait joué avec la Comédie Française et au cinéma depuis son enfance, c’est elle qui m’a transmis son amour pour le 7ème art. Après mon bac j’ai décidé d’étudier la réalisation cinématographique et j’ai travaillé dans le milieu du cinéma et de la télévision tout en prenant des cours de dessin à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris et en allant travailler dans les ateliers de sculptures pour apprendre le modelage académique. J’étais fascinée par les sculptures de Camille Claudel et les silhouettes féminines d’Henri Moore. Lors d’un voyage en Egypte, j’ai découvert l’art statuaire égyptien avec les sculptures en pierre monumentale qui ornent les temples et transmettent l’histoire du passé dans le monde présent. J’aime cette intemporalité. C’est en arrivant en Suisse à Vevey, il y a 13 ans, que j’ai décidé de commencer la sculpture sur pierre. J’ai reçu ma première commande publique avec la sculpture « Arborescence » pour le jardin médiéval de la Commune de Villeneuve. J’expose régulièrement mes sculptures dans la région et aussi à l’étranger en France, en Espagne et en Angleterre. Je viens de présenter mes sculptures Cercles « Impressions circulaires » pour la première fois à New York, un rêve qui s’est concrétisé. L’année 2019 sera l’année du monumental avec plusieurs sculptures en projet qui seront visibles dans l’espace public de la région.

Aujourd’hui, comment décririez-vous votre attache à la région Riviera-Lavaux ?   

C’est une région à laquelle je suis profondément attachée. J’y vis et je m’y ressource. En tant qu’artiste, c’est une région qui m’inspire en permanence. La beauté de la nature avec le lac, les montagnes, les vignobles est grandiose. J’aime voir les saisons changer le paysage. Les couchers de soleil sont des tableaux vivants qui me rappellent les plus belles peintures de Turner. C’est aussi une région très active culturellement et économiquement. Avec tous ses festivals : le Montreux Jazz, le festival Images, « Tous en Choeur » et d’autres manifestations artistiques auxquelles je suis particulièrement liée telles que la Biennale de Montreux, le Montreux Art Gallery qui font que la scène culturelle et le tissu économique sont très actifs et internationaux.

Vous avez spécialement créé les trophées des Mérites de l’Economie, quelle a été votre motivation et votre inspiration ?

Proposer mes « Impressions circulaires » était une évidence pour la réalisation de ces trophées en tant qu’artiste participant à la vie culturelle de la région. Pour la création, j’ai choisi des couleurs de pierre différentes qui me parlaient en fonction des Mérites liés à l’Impact, le Rayonnement, la Proximité et Entreprendre. Ensuite l’inspiration est venue à l’atelier en travaillant la pierre en textures brutes et polies pour donner vie à ces trophées-oeuvres d’art.